La médiation par l'animal

Quand l’animal se fait trait d’union entre intervenant et bénéficiaire.

L’animal intègre une place toute particulière dans cette relation

d’aide triangulaire qui s’installe.

La médiation par l'animal

La mison de l'épan - Médiation par l'animal - Joué les Tours 37 Indre et Loire

L’animal peut accompagner et stimuler dès le plus jeune âge

tout enfant dans son développement global. Le jeu entre l’animal

et l’enfant permet à ce dernier d’expérimenter ses capacités.

Il l’amène à un moment sain de plaisir et de partage où le petit humain va pouvoir ressentir et exprimer différentes émotions.

La présence de l’animal capte souvent l’enfant pour toutes ces raisons et en toute logique il permet d’atteindre l’humain tout au long de sa vie, quel que soit le profil de la personne.

L’animal ne se pose pas en juge. Il est là, simplement, dans une présence bienveillante et stimulante. Il n’a pas d’attente.

Il n’y a pas d’enjeu négatif dans cette relation. C’est cela,

entre autres, qui rend ce contact à l’animal médiateur plaisant, moteur et apaisant pour de nombreux publics.
 

Enfants, adolescents, adultes, personnes âgées, atteint de toutes pathologies,

tout troubles, tout handicap, toutes difficultés sociales, personnelles,

vivant à domicile comme en structure spécialisée, en milieu carcéral ou autre.

L’animal aide l’intervenant à créer du lien

et génère une passerelle pour atteindre la personne.

Les notions de contact, d’échange, de plaisir,

de bien-être sont déjà des objectifs à atteindre

en soi pour certains publics tout comme travailler

tous les aspects du sensoriel, la verbalisation,

la mémorisation, les acquis, la motricité, l’empathie,

la collaboration, la coordination, la concentration,

le respect des consignes etc.

 

Les pistes de travail sont nombreuses et aussi variées

que les publics et les individus avec lesquels l’intervenant

et ses animaux médiateurs peuvent entrer en relation,

le principe étant la mise en place d’un projet

adapté à chaque bénéficiaire.
 

Chien pour médiation animale à Tours 37. échanges, relation, passerelle entre animaux et bénéficiaires.

Qui sont les animaux amenés à travailler comme médiateurs

lors des interventions de La Maison de l’Épan ?

Fifi, chienne médiatrice pour la Maison de l'épan (37)

Fifi

Sally, Cochon d'inde de médiation pour la maison de l'épan (37) Joué-lès-Tours

Sally

Hayat, cochin d'inde de médiation à Joué les Tours (37) pour La maison de l'épan

Hayat

92485112_10221656085821708_4360024265144

Caroline

Fifi (alias Fifouille la Fripouille), chienne évaluée et déclarée apte à la pratique de Médiation par l’Animal

et 4 cochonnes d’inde pour le moment.

Un deuxième chien,Gédéon, est déjà en « formation » parmi nous et un projet

avec des poules Pekin et Chabo est envisagé dans les mois à venir.

Histoires et conditions d’accueil des animaux médiateurs.
 

Comme précisé précédemment les animaux médiateurs de La Maison de l’Épan sont en majorité

des animaux rescapés provenant d’associations sérieuses. Ils sont équilibrés, résilients,

suivis régulièrement par le vétérinaire, exempts de maladie et vivant dans des conditions adaptées à leur espèce.

L’entreprise ne favorise pas la quantité d’animaux médiateurs mais la qualité de leur accueil

et de la relation que nous entretenons avec eux. Ils ne sont pas considérés ici comme de simples outils de travail mais bien comme des acteurs à part entière, participant à leur manière à l’émergence de la relation et au processus de travail avec les bénéficiaires ainsi que de l’apaisement qui en découle pour ces derniers.
 

Les tarifs :

Me contacter
 

Il y a une grille tarifaire dégressive en fonction du nombre de séances réservées.